Compteur LINKY

Compteur LINKY nuisances ou pas nuisances

Pour cet article j’ai essayé de faire une synthèse des articles parus sur les sites de www.alternativesante.fr et www.robindestoits.org .
La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 millions de nouveaux compteurs électriques dits « Linky ». Tous les abonnements de moins de 36 kVa, résidentiels et professionnels, sont dans le viseur.

Pour commencer une histoire vécue.

Brigitte J. lutte activement contre Linky et elle sait pourquoi : il injecte des radiofréquences CPL (Courant porteur en ligne) dans tous les câbles et appareils électriques. Et le CPL, elle en a déjà fait l’expérience.
Insomniaque depuis 2009, elle suspectait le wifi des voisins de l’avoir rendue électrosensible. Pensant le CPL inoffensif, elle leur a proposé de remplacer leur connexion internet wifi par du CPL. Ils ont accepté de couper le wifi et elle leur a fourni le boîtier CPL. Elle raconte : « J’ai passé une nuit cauchemardesque. J’ai eu de graves irrégularités cardiaques, j’ai craint une crise cardiaque, j’ai failli appeler le SAMU. »  Dès le lendemain, elle a repris le boîtier CPL et ses voisins ont accepté de câbler. Depuis, elle peut enfin dormir.
Brigitte n’est pas la seule dans ce cas.

 

Pourquoi le CPL est il dangereux ?

La raison pour laquelle le CPL a provoqué si rapidement une crise intense chez cette personne électrosensible est facile à comprendre : le CPL, ce sont des radiofréquences (entre 63 et 95 mégahertz pour le Linky en CPL g3) qui sont injectées dans les circuits, câbles et appareils électriques de toute une maison, ou de tout un immeuble. Or ces équipements ne sont pas prévus pour cela et ne sont pas blindés.

Les radiofréquences se retrouvent donc dans l’air environnant, mesurables jusqu’à 2,50 mètres de tous les câbles encastrés dans les murs, les fils électriques apparents et les appareils eux-mêmes, y compris les lampes de chevet, selon l’association Next-up. 

Les premiers à lancer l’alerte ont été les radioamateurs, qui ont qualifié le CPL de « cancer des ondes » en raison des brouillages intenses qu’ils constataient sur leurs émetteurs/récepteurs. En 2009, l’un d’eux m’écrivait : « Ce boîtier CPL est branché sur le secteur et utilise le réseau filaire électrique de l’habitation dans lequel il émet un signal doublé d’un rayonnement radiofréquences. Lorsqu’un voisin de l’autre côté de la rue l’utilise, en pavillon, je reçois chez moi un puissant signal qui sature totalement mon récepteur. »

Pourquoi il faut refuser Linky, le nouveau compteur « communicant »

Dans cet article je ne vais pas développer le fonctionnement du CPL mais juste le fonctionnement du LINKY, ses conséquences sur la santé et la société

Ondes électromagnétiques

Les radiofréquences sont classées cancérigènes. 
En effet, depuis le 31 mai 2011, les radiofréquences sont officiellement reconnues « potentiellement cancérigènes » (catégorie 2B) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui dépend de l’OMS.

 

Les effets des radiofréquences sont plus rapides et plus violents.

En 2003, une étude met en évidence une augmentation significative du nombre de pathologies cancéreuses chez des enseignants dans une école californienne équipée de compteurs communicants, Une étude a mis en évidence une augmentation significative du nombre de pathologies cancéreuses. 
Plus de détail sur http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2017/05/06/35254891.html

En France, tout le monde est concerné par le Linky, quel que soit le fournisseur. Dormir chaque nuit, vivre et travailler chaque jour dans un bain d’ondes  « potentiellement cancérigène » ne peut que menacer la santé de toute la population. 

Les gains pour ERDF qui font la raison principale.
Linky est un compteur qui communique avec l’extérieur. Conséquence : plus besoin qu’un agent vienne relever votre consommation à la maison car les données sont envoyées automatiquement à l’opérateur. C’est la dernière brique d’un réseau désormais totalement informatisé qui doit permettre une meilleure gestion. Les données transitent par CPL. Conséquence direct suppression des emplois à ERDF.

Il y a au moins 122 collectifs contre le compteur LINKY, qui existent dans  toute la France, vous pouvez vous rapprocher d’eux pour en savoir plus.  https://www.poal.fr/appfree/carte-france-collectifs-refus-stop-anti-non-linky.html 

Comment savoir la date programmée de la pose chez vous.
https://www.enedis.fr/linky-bientot-chez-vous

Dernière chose la facturation va augmenter avec le Cosinus Phi ( Cos φ )

Le compteur Linky va induire une augmentation de notre facture d’électricité sans que notre consommation ait changé. Il sait prendre en compte l’effet selfique et inductif de nos appareils électriques qui équipent chaque domicile. C’est ce qu’on appelle le cosinus Phi, attaché aux moteurs et équipements réactifs de plus en plus nombreux chez les particuliers. Jusqu’à aujourd’hui seuls les industriels payaient pour cette consommation réelle réactive.
Schéma explicatif : https://robindestoits-midipy.org/pdf/Unite%20de%20compte.pdf 

Comment l’empêcher l’installation. Il faut que ce soit une action collective, Il ne suffira pas de refuser le Linky chez soi, il faut aussi informer et convaincre ses voisins et son employeur. Et aussi prévenir le maire,

D’autres informations sur https://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-d-edf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *