Téléphone maison DECT = DANGER

Téléphone maison DECT = DANGER

Vous allez me dire encore une abréviation, pas d’inquiétude rien de compliqué. Un téléphone DECT (de l’anglais Digital Enhanced Cordless Telecommunications abrégé en DECT signifiant littéralement « téléphone sans-fil numérique amélioré.

Le DANGER vient du fait que la plupart des téléphones DECT (en vente dès 1996) émettent jour et nuit des ondes à hautes fréquences, même quand on ne téléphone pas. Il n’est pas rare de mesurer des champs de 9 V/m à 50 cm de l’appareil ou encore 1,5 V/m à 3 m. Avec le WIFI qui émet en continu des micro-ondes, vous avez une véritable petite antenne relais mobile à l’intérieur de votre domicile. l

Les  dernières recommandations suite au rapport de Bio-Initiative de 01/03/2018 sont de 0,6 V/m dans la maison et 0,2 V/m dans la chambre. Vous voyez que si vous avez le téléphone sur la table de nuit, il est fort probable que vous dormiez mal.

Une étude de 2010  publiée dans le Journal européen d’Oncologie [cancérologie] a démontré que les téléphones sans fil DECT qui transmettent un signal pulsé ont un impact sur le rythme cardiaque, sans téléphoner.

Je connais des personnes qui sont devenu Electrhypersensible après avoir travaillé plusieurs heures par jour pendant des années avec ce genre de matériel. Il n’est pas rare non plus de lire régulièrement que des personnes ont développé un cancer au cerveau du coté où elles utilisent ce genre de téléphone. Bien sur pas de preuve directe mais beaucoup de similitudes entre les cas.

‘Electrohypersensibilité (EHS) : quand les ondes gâchent la vie’
Extrait du Top Santé – 14/05/2015

Les ondes ont un impact sur chacun d’entre nous mais certaines personnes y sont plus sensibles. On dit qu’elles souffrent d’électrohypersensibilité.
Les enfants et les adolescents sont particulièrement à risque face aux ondes. En effet, contrairement aux adultes, leur cerveau est encore en développement, leur boîte crânienne est moins épaisse, et le risque de pénétration des ondes est plus important. « Ainsi, les téléphones mobiles sont-ils suspectés d’avoir un impact sur le développement neurologique des enfants, d’autant plus si leur exposition commence jeune et est de ce fait plus longue. Selon une étude réalisée sur plus de 13 000 enfants danois âgés de 7 ans entre 2005 et 2006, ceux qui ont utilisé un portable avant l’âge de 7 ans auraient jusqu’à 80 % plus de risques de souffrir de troubles de la conduite, d’hyperactivité et de troubles émotionnels. Les risques étant proportionnels au temps d’utilisation », souligne le Dr Souvet.

Je reviendrais sur ce sujet dans un article spécifique sur les EHS

Que peut faire un géobiologue contre les nocivités des ondes?.

Vous vous demandez peut-être ce que peut faire un géobiologue  contre les ondes électromagnétiques.
Beaucoup et peu en même temps.

La première chose est de vous faire prendre conscience du danger, j’espère que c’est fait à travers cet article.
La deuxième est de venir chez vous faire des mesures avec du matériel adapté, car malheureusement il n’y a pas que les DECT qui sont porteur d’ondes nocives, il y a également le WiFi, bluetooth, le portable, les lignes HT et THT, les antennes relais…

Que pouvez-vous faire pour réduire voir éliminer cette nocivité

Plusieurs solutions s’ouvrent à vous.

Le première étant de revenir au bon vieux téléphone filaire.
La deuxième est d’acheter un téléphone qui d’une part n’émet pas ou très peu au repos sur sa base et qui émet le moins d’ondes en service. Aujourd’hui on trouve des  téléphone sans fil offrant un confort d’utilisation optimal avec réduction des ondes en communication et suppression totale en veille après réglage pour moins de 50€.
Alors plutôt que de prendre des risques inutiles appliquez le principe de précaution, peut-être que demain il sera trop tard.

Baby phone les dangers

Pourquoi protéger votre enfant des ondes des babyphones ?

sleeping baby

N’oubliez pas que le système nerveux de votre enfant est très fragile et qu’il pourrait facilement être affecté par les effets néfastes des ondes électromagnétiques, notamment sur son cerveau. En effet, le cerveau d’un enfant peut absorber environ 60% d’ondes supplémentaires que celui d’un adulte. Les résultats des études et recherches sont par ailleurs contradictoires quant aux dangers des ondes électromagnétiques.

Les babyphones avec une caméra intégrée, appelés aussi baby vidéos ou écoutes bébé vidéo, offrent l’avantage de voir en temps réel les actions et comportements de votre enfant. Malgré leurs atouts pratiques non négligeables, certains types de babyphones vidéos ou audio numériques émettent plus d’ondes que d’autres.

Comme il n’y a pas de fréquences imposées pour les écoutes bébé, les modèles que l’on retrouve sur le marché tournent autour de 40 mhz à 2400 mhz. Si vous souhaitez acheter un babyphone sur internet, il serait mieux d’opter pour des babyphones à basse fréquence.

Pour limiter les ondes propagées dans l’environnement de bébé, un autre critère est essentiel au moment d’acheter votre appareil, celui de la fonctionnalité « déclenchement automatique à la voix » ou « VOX ».

les babyphones se composent de deux modules : l’émetteur se trouvant à proximité du bébé et le récepteur chez les parents. On retrouve des babyphones qui se connectent sur des fréquences en permanence au moindre bruit, gestes, ou mouvements. Or, les fréquences dégagées en permanence accentuent les dangers à l’égard de votre enfant. Il est donc préférable d’opter pour les babyphones dotés de la fonctionnalité « déclenchement automatiquement à la voix » plus couramment appelée « VOX ». Cette fonctionnalité sera particulièrement importante lors de l’utilisation d’un écoute bébé avec double émetteur.

Cette fonctionnalité diminue les effets nocifs

Emplacement idéal d’un écoute bébé

D’après les spécialistes, plus cet appareil est placé proche de la tête de l’enfant, plus les effets des ondes sont néfastes. Posez ainsi l’émetteur, soit sur une table, soit accroché au mur à une distance de 1 à 3 mètres afin qu’il reste suffisamment efficace tout de même.

Les babyphones à faible émission d’ondes

Selon une étude menée par le laboratoire de Compatibilité Electromagnétique (CEM), de l’Institut Pascal, rattaché au CNRS, les babyphones analogiques émettent 33 fois moins d’ondes et une fréquence 2 fois inférieure à celle de ses concurrents sur le marché.

                                 Précautions à prendre

ecoutebebe-nuit

Les questions autour de la nocivité des ondes électromagnétiques tout comme celle des ondes WiFi restent toujours d’actualité, pour les enfants comme pour les adultes. Le système nerveux de votre bébé est plus vulnérable que celui d’un adulte. Prenez alors des précautions pour le protéger. N’achetez un écoute bébé de longue portée que si celui ci dispose d’un mode économie d’énergie et choisissez un modèle adapté à votre besoin.

Dans le cas d’une maison où les pièces sont proches les unes des autres, et où l’on peut facilement entendre les pleurs de votre bébé, l’achat peut être une option et non une obligation. Si vous pensez toutefois qu’il est nécessaire, misez sur un babyphone ayant une portée de 30 à 100 mètres. N’achetez un écoute bébé de longue portée que dans le cas où la chambre de votre enfant se trouve un peu loin de la vôtre ou si vous habitez dans une grande maison ou appartement. Sachez aussi que les modèles numériques permettent de vous prémunir des interférences causées par d’autres équipements. Pour protéger bébé Je vous recommande fortement de poser le babyphone au moins à 1 mètre de son berceau et de privilégier l’achat d’un modèle disposant de l’option VOX ou éco.

                                                 En résumé,

Pour éviter que votre babyphone ne diffuse trop de mauvaises ondes auprès de votre enfant, quelques conseils et informations sont à prendre en compte:

  • Privilégiez les babyphones ayant une moyenne portée et vérifiez les normes qu’il respecte
  • Orientez vous vers des écoutes bébés disposant d’une fonctionnalité « déclenchement à la voix » ou VOX
  • Pour plus de précautions, placez l’écoute bébé à une distance minimale de 1,5 mètres de la tête de bébé 
  • Enfin, optez plutôt pour des modèles qui émettent de faibles ondes,