Formations et Conférences

FORMATION AU PENDULE et BAGUETTES COURBES
Stage d’initiation 2021

Prochaine date
29 Mai

De la Sourcellerie à la Géobiologie en passant par la Radiesthésie.

La sourcellerie:
L’eau est source de vie, mais a aussi valeur de symbole. Savoir la trouver avec certitude, avec l’aide d’une baguette, d’un pendule ou de tout autre instrument, tel est l’art de la sourcellerie. Art utilisé depuis des millénaires pour le creusement d’un puits, l’implantation d’un habitat ou d’un lieu de culte.
La radiesthésie:
La radiesthésie est l’art de capter les rayonnements émis par différents corps. Cette réceptivité étant elle-même en lien direct avec votre sensibilité à prendre connaissance de l’univers qui vous environne, qu’il soit minéral, végétal, animal ou humain. Appelé autrefois rhabdomancie, la radiesthésie permet de mettre en évidence ce qui échappe habituellement à nos sens ordinaires.

La géobiologie :
Discipline récente, est l’étude des influences de l’environnement sur le vivant, (humain, mais aussi animal et végétal). Ces influences, multiples, proviennent le plus souvent de l’environnement immédiat du vivant : qu’il s’agisse des ondes liées aux champs magnétiques ou électriques, de celles en rapport avec les courants d’eau souterrains, les réseaux telluriques, les failles géologiques, toutes ont une influence non négligeable sur notre santé.
La géobiologie permet de prendre connaissance, de prendre conscience et aussi de se préserver de ces zones perturbées.
Nous aborderons ces points sans rentrer dans le coeur de métier du géobiologue qui demande une formation sur une dizaine de jours environ plus des formations d’approfondissement.
Mais l’approche que je vous propose vous permettra de comprendre la philosophie et vous permettra de découvrir votre sensibilité. Nous découvrirons également qu’il est aussi facile d’influencer son pendule et comment l’éviter.

Dans le travail que je vous propose vous devrez avoir un état d’esprit qui nous libère de toutes contraintes extérieures et intérieures.
Que l’on croit ou pas au créateur, à dieu, à l’esprit, à l’univers… il est important que vous intégriez quand même que vous n’êtes pas seul. L’important n’est pas le nom que l’on donne mais le fait de vouloir l’utiliser.
Il y a une force créatrice énergisante, qui imprègne chaque vie. Chacun de nous est une création. Quand j’accepte ma créativité je m’ouvre à dieu, aux énergies divines.
Que vous considériez cette force intérieure ou extérieure appuyez-vous sur elle. Vous pouvez prier pour être guidé, demandez-lui courage et humilité et placer vos actes sous son signe.
Laissez le flux se manifester où il voudra et non là où vous le désirez.
Libérez vos talents

IMPORTANT DE SAVOIR QUE L’ON EST UN INTERMÉDIAIRE ENTRE LE CIEL ET LA TERRE

Alors si vous souhaitez découvrir ou approfondir vos sensibilités utilisez le billet de contact ou cliquez ici

BIOCONSTRUCTION comment faire?

Au fil de l’urbanisation et des avancées technologiques, l’individu et l’environnement ont été délaissés. Notre habitat est un espace primordial : il est celui dans lequel nous passons la majeure partie de notre temps et dans lequel nous nous ressourçons.
Avoir un habitat sain de qualité n’est ni une lubie d’écoles ni utopique. Aujourd’hui, il nous est possible de connaître ce qui nous est nocif ou bénéfique, de construire en harmonie avec notre environnement et notre santé ou de rénover pour diminuer et contrôler les effets toxiques d’un logement. Il faut également travailler sur l’invisible, tant un logement qu’un terrain sont  » vivants  » à l’instar de son occupant. De plus ils émettent des flux et des émanations que nous ne percevons pas à l’œil nu mais qui influent sur notre santé morale et physique.

Pour l’habitat, il existe un label de Haute Qualité Environnementale
(HQE) qui préconise :
– l’utilisation contrôlée des ressources naturelles,
– la production réduite de déchets et leur recyclage,
– une bonne concordance avec l’environnement immédiat,
– la pollution réduite de l’eau, des sols et de l’air.

Ce label entre en interaction avec le principe Habitat Qualité et
Santé (HQS) car un habitat pour qu’il nous soit bénéfique doit respecter:
– des règles sanitaires appropriées,
– des principes de ventilation et d’aération,
– la régulation de température et d’hygrométrie,
– la régulation des sons et de la lumière,
– l’utilisation de matériaux réputés non-toxiques.

LA CONSTRUCTION NEUVE

Le rôle de l’architecte est de coordonner les intervenants pour évaluer
et élaborer un habitat avec la démarche environnementale de
bio-construction climatique, sur les bases suivantes :
– schéma architectural
– la maîtrise et l’économie des énergies,
– la gestion écologique,
– l’utilisation des ressources locales,
– le choix de matériaux réputés non toxiques pour l’individu et l’environnement.

Pour le gros oeuvre :

La brique monomur,
Le bois sous différentes formes
la terre crue,
Le béton de chanvre.
La paille,
la pierre avec des liants à la chaux.

mur-monomur

Pour l’isolation:

Chaque matériau peut être utilisé sous des formes diverses (laine, copeaux, compressé, expansé, en granulé, etc). Globalement, pour chacun d’eux, il y aura une signature énergétique caractéristique.
Le chanvre (en paillettes en vrac, en vrac bitumé, en laine en vrac, en laine rouleau ou panneaux compressés)
Le bois (massif, feutré, en laine compressée ou non, en granulés minéralisés,
etc.)
Le liège expansé (en granules, en panneaux)
La laine de cellulose, issue du papier recyclé (en vrac, en panneaux texturés).
Le lin (laine en vrac, laine en rouleaux, laine en panneaux semi rigides, laines en feutre, en paillettes).
La laine de mouton, (en vrac, en écheveaux, en rouleaux, en panneaux semi-rigides, en feutre).
La laine de coco (en vrac, en rouleaux, en panneaux semi-rigides, en feutre).
Laine de coton (en vrac, en rouleaux)
Plumes de canards (en rouleaux)
L’argile expansé,
Le verre cellulaire (panneaux rigides,billes de verres expansées incluses ou non dans la brique monomur).
La vermiculite (paillettes, paillettes bitumées, panneaux, etc.).

Les isolants potentiels non commercialisés à ce jour mis en oeuvre avec une préparation (les copeaux de bois, la lavande, les produits de débroussaillages ou de tailles, comme les genets, les sarments de vigne, etc.

isolants-naturel

« Bientôt la suite »